Achille

Publié le par Fleur de soleil

 

  

 

  

un guerrier hors du commun

 

 

Fils de la Nymphe Thétis et de Pélée, roi de Phthie, Achille est promis avant même sa naissance à un destin glorieux et tragique.

Le jour de ses noces, sa mère apprend que la vie de son fils sera liée à la guerre de Troie, dont le conflit vient d’éclater. Achille pourra vivre de longues années dans l’ombre, ou mourir jeune et auréolé de gloire.

 

Thétis, ne pouvant se résoudre à voir mourir au combat ce fils unique qu’elle chéri, décide de le rendre immortel. Elle plonge l’enfant dans les eaux du Styx, le plus grand fleuve des Enfers, en le tenant par le talon. Le traitement s’avère efficace : l’enfant est invulnérable, hormis son talon, qui n’a pas baigné dans l’eau magique.

 

 

Achille bénéficie d’une éducation exemplaire : il est confié au centaure Chiron, qui lui apprend à tirer à l’arc et à courir plus vite qu’aucun homme, lui enseigne l’art de la guerre, mais aussi la médecine et la musique. Puis il retourne en Phthie faire l’apprentissage du gouvernement et de la diplomatie. C’est là qu’il rencontre son compagnon et ami Patrocle.

 

  achille2.jpgAchille

 

Lorsque la guerre de Troie éclate, Thétis craint que son fils, guerrier déjà réputé, soit recruté pour défendre la cause grecque, aussi elle imagine un plan pour le cacher et le confie à Lycomède, roi de l’île de Skyros. Là, déguisé en fille suivant les consignes maternelles, Achille est logé avec les filles du roi.

Or, une des  princesses, Déidamie, a tout pour plaire au jeune homme. Il en tombe amoureux, la séduit et l’épouse en secret. Un fils naît de cette union, Néoptolème.

 

Pendant ce temps, Ulysse apprend par un oracle que Troie ne peut être prise sans la présence d’Achille dans l’armée grecque. Il utilise une ruse pour faire sortir Achille de sa retraite, qui, ignorant les consignes maternelles, s’empresse d’abandonner son déguisement et avide d’exploits et de gloire, prend la tête de ses Myrmidons, pour aller affronter son destin, en compagnie de son ami Patrocle.  

 

Rien ne résiste à la puissance des armées conduites par Achille, qui collectionne les succès militaires.

Mais il est  colérique, capricieux. Il se brouille avec Agamemnon, chef de l’armée grecque, à propos d’une femme, Briséis. Il refuse de continuer la guerre et se retire sous sa tente.

Sans lui, les grecs multiplient les défaites. Alors Patrocle demande à Achille de lui prêter son armure et part au combat. Croyant avoir affaire à Achille, les Troyens commencent par fuir. Hector, le plus puissant des guerriers troyens, fini par le faire succomber.

Achille-Patrocle.jpg 

  Achille et Patrocle


Apprenant la mort de son ami, Achille, éperdu de douleur, rejoint le champ de bataille.  Il s’élance à la poursuite d’Hector avec l’énergie de la haine, et bientôt de héros troyen est transpercé par la lance d’Achille.

Les combats ont repris, sanglants, et la perte d’Hector a affaiblit les Troyens qui commencent à reculer.

   

C’est ce moment que choisit Apollon, dont Achille a jadis tué le fils, pour consommer sa vengeance. Caché dans un nuage, le dieu s’approche de Pâris, le ravisseur d’Hélène, et dirige sa flèche pour qu’elle atteigne Achille au talon, qui meurt sur le coup.

 

 Seul un dieu, connaissant le point faible du guerrier,  pouvait parvenir à terrasser un adversaire aussi redoutable.

 

Les exploits d’Achille sont chantés dans «  l’Iliade » écrite par Homère

 

  achille-bradpitt(Brad Pitt dans Troie  de Wolfgang Petersen)

Belle représentation du guerrier légendaire, non ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K


Goldorak!!! on aura tout vu!!



Répondre
F


Et oui, c'est affligeant, pauvre petit !



P


Oh!oh!oh! Plein de métaphores? Cela va t'inspirer un nouvel article? Parce que tu es une vraie pédagogue.



Répondre
F


Un article sur les métaphores ? Un jour peut-être, quand j'aurai l'esprit suffisament clair pour ça hihi



P


chère Fleur de soleil. Relu ton texte. Homère était extraordinaire...



Répondre
F


Bonjour Pichenette


Oui, Homère était extraodianire. J'ai lu L'Odyssée au lycée, et bien sûr après il y avait un devoir à faire. Il y avait plusieurs sujets, et moi j'ai eu droit aux métaphores de la mer. Et
bien je confirme qu'il y en a plein dans le récit !



R


Merci d'avance, Fleur de soleil !!!!


Amitiés



Répondre
C


j'ai garde un petit garçon prenomme Achille...pauvre petit!!



Répondre
F


Bonjour Callophrys, c'est vrai que ce n'est pas un prénom facile à porter, même si c'est un nom célèbre. Ma soeur a eu à la crèche un petit garçon prénommé Goldorak...