La couleur rouge

Publié le par Fleur de soleil

 

rouge


Symbole du principe de vie, couleur du Feu et du Sang, le rouge possède une ambivalence selon qu'il est foncé ou non.

Clair, il est associé au jour, à la tonicité et à la force et invite à l'action ; c'est le rouge des enseignes et des drapeaux.

Sombre il est nocturne et secret : il représente non pas l'expression de la vie mais son mystère et invite à la vigilance. C'est le rouge des feux de circulation, celui des éclairages interdisant l'entrée d’un bloc radiologique, ou opératoire, d’un studio photographique... C’est le signal de marche de tous les appareils ménagers et autres, et le signal d’alerte du dysfonctionnement. 


La symbolique du rouge existe dans toutes les civilisations  :

En Égypte c’est la couleur de Seth et de ce qui est maudit et nuisible. Les scribes écrivaient en rouge les notes de mauvais augure.

En Grèce elle représente "l’amour sanctificateur", mais aussi l’innocence et la virginité.

En Inde ancienne Vishnu qui représente l’amour divin était habillé de pourpre.

A Rome, les généraux, les patriciens et empereurs étaient vêtus de rouge. Le manteau des centurions, comme celui de Saint Martin, était rouge.

De même à Constantinople le code de Justinien condamnait tout vendeur ou acheteur de tissu pourpre, réservé aux empereurs.

Les Druides étant à la fois prêtres et guerriers, le rouge est une de leurs couleurs ( les contes celtes regorgent d'histoires où apparaissent des druides rouges )

Pour le couronnement les rois portaient souvent le manteau rouge pourpre.

Au Moyen Age le Christ fût souvent représenté vêtu de rouge comme les prêtres ; il en reste la robe des cardinaux, la "capa magna". En pratique, actuellement, les cardinaux ont simplement une ceinture rouge en dehors des grandes cérémonies.

La culture de la garance, plante qui sert à teindre les draps en rouge, a eu une importance essentielle au Moyen Age et encore au début du XXe siècle. Le poids des élus du midi et l’agitation sociale motivèrent le choix par le gouvernement français, pour l’uniforme militaire, de pantalons rouges de sinistre mémoire, signant l’insouciance politique. Mais au Japon les conscrits portent une ceinture rouge le jour de leur départ en symbole de leur fidélité à la patrie.

En Chine et au Japon le rouge est bénéfique, donneur de vie ; il éloigne les démons, d’où les portes des enceintes des temples shintoïstes et des portes d’entrée des maisons, ainsi que des palanquins transportant les jeunes mariés. Un ruban rouge autour du poignet porte chance et protège des mauvais esprits. Autour d’une patte il protège les vaches du sorcier, les poules du renard... De même pour la maladie au Moyen Age un ruban rouge autour du cou protégeait de la peste. Au Pays de Galles la flammèche rouge protège de la fièvre et des rhumatismes. La ceinture des zouaves a la même explication.

 Pour les alchimistes, la régénération, "l’oeuvre rouge", produit l’homme universel. C’est la couleur de la science, de la connaissance ésotérique.

En héraldique rouge "de gueule" se rapporte d’abord à la férocité et au combat, au courage que la couleur de la Légion d’honneur, reprenant la croix de Saint Louis, officialise.

L’ambivalence existe dans toutes les civilisations : le feu brûle, éclaire, brille, réchauffe, protège.

 



Publié dans Symboles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pichenette 03/09/2010 14:53



Bonne analyse! Il s'est suicidé juste après...



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 03/09/2010 15:13



Et ben ça ! Je m'épate toute seule ! Est-ce une toile inachavée ?



Pichenette 02/09/2010 20:11






Le concert. Stael. 1955.


Ca fait réagir, non?



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 03/09/2010 13:43



On dirait une oeuvre de musique inachevée. Comme si le compositeur avait commencé à écrire, puis s'était arrêté brusquement parce que finalement il n'arrivait pas à pas retranscrire ce qu'il
avait dans la tête. Une ébauche d'oeuvre musicale, où il n'y a que le brouillon et les lignes principales. Je ne connaissais pas cette toile, je ne sais pas ce que le peintre a voulu exprimer,
mais ça me laisse une petite impression de malaise, d'attente.



Pichenette 02/09/2010 20:09






Le concert. Stael. 1955


Pas commun, non?



Mirdhyn 30/08/2010 07:52



Oups, cette spontaneïté hein !



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 30/08/2010 20:22



re chut !!!



Mirdhyn 26/08/2010 07:34



Cela ressemble à un message codé ptr on va être découvert zut !



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 26/08/2010 17:23



chut !!!!!!!!!!