Le laurier

Publié le par Fleur de soleil


Comme toutes les plantes qui restent vertes l'hiver, le laurier symbolise l'immortalité.

Une légende est à l'origine de la naissance du laurier, histoire d'amour et de vengeance.

apollon-daphne-leberninVengeance de Cupidon, qui à la suite d'une insulte que lui fait Apollon, décoche deux flèches, l'une faite pour aimer, l'autre pour haïr.

La première atteignit Apollon, la seconde Daphné, nymphe de son état, fille du fleuve Ladon (ou Pénée, selon la version) et de la Terre. Voilà donc Apollon éperdument amoureux, complètement sous le charme de la jeune fille, qui de son côté ne veut absolument pas entendre parler d'amour. Au contraire, elle met toute son énergie à fuir, rejetant tous les hommages.

Mais Apollon est tenace, et il la poursuit inlassablement de ses ardeurs. Il finit par la rejoindre sur la rive du fleuve Ladon. Là, épuisée par sa fuite, la jeune fille, à bout de force, demande l'aide de son père. "À peine elle achevait cette prière, ses membres s'engourdissent; une écorce légère presse son corps délicat; ses cheveux verdissent en feuillages; ses bras s'étendent en rameaux; ses pieds, naguère si rapides, se changent en racines, et s'attachent à la terre : enfin la cime d'un arbre couronne sa tête et en conserve tout l'éclat. Apollon l'aime encore; il serre la tige de sa main, et sous sa nouvelle écorce il sent palpiter un coeur. Il embrasse ses rameaux; il les couvre de baisers, que l'arbre paraît refuser encore : "Eh bien ! dit le dieu, puisque tu ne peux plus être mon épouse, tu seras du moins l'arbre d'Apollon. Le laurier ornera désormais mes cheveux, ma lyre et mon carquois : il parera le front des guerriers du Latium, lorsque des chants d'allégresse célébreront leur triomphe et les suivront en pompe au Capitole : tes rameaux, unis à ceux du chêne, protégeront l'entrée du palais des Césars; et, comme mes cheveux ne doivent jamais sentir les outrages du temps, tes feuilles aussi conserveront une éternelle verdure."Il dit; et le laurier, inclinant ses rameaux, parut témoigner sa reconnaissance, et sa tête fut agitée d'un léger frémissement."  (Métamorphoses d'Ovide - Livre I - Daphné (I, 452-567)

 

 

Dans l'Antiquité, les Grecs et les Romains en firent l'emblème de la gloire, du triomphe acquis par les armes ou grâce à l'esprit.
cesar10Les champions ainsi que les poètes portaient des couronnes de laurier, tout comme certains dirigeants et empereurs (Jules César, Napoléon Ier)

Au Moyen Age, on couronnait de laurier les savants distingués dans les universités. On faisait aussi des couronnes de rameaux feuillés avec des baies pour mettre sur la têtes des étudiants qui avaient réussit leurs examens.

Le mot baccalauréat, du latin bacca et laurea, signifie d'ailleurs littéralement "baie de laurier".

 

 

couronnedelaurier-

 

Publié dans Symboles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pyrausta 26/05/2010 22:35



insouciante ,en ce qui me concerne ,helas non mais passionnante par ce que j'y apprenais.



Fleur de soleil 27/05/2010 17:10



passionnante, je confirme



SONYA 972 26/05/2010 20:49



merci pour ce merveilleux partage


c'est toujours un plaisir de se replonger dans l'histoire


gros bisous 



Fleur de soleil 26/05/2010 22:19



merci ma belle bisous



Pichenette 26/05/2010 12:03



Heureusement que tu es là pour cela



Fleur de soleil 26/05/2010 22:19







pyrausta 26/05/2010 11:25



belle legende qui m'a rappele mes versions latines...je retournerais bien en ce temps là...


bonne journee Fleur de soleil



Fleur de soleil 26/05/2010 22:12



Ha Pyrausta, moi aussi j'aimerai bien parfois retourner sur les bancs de l'école, c'était une belle période, insouciante et  intense. Que de bons souvenirs !



Pichenette 26/05/2010 00:49



Cette pauvre Daphné! Elle qui ne demandait rien à personne, la voilà victime d'une dispute et d'un amour indésirable. J'aimais bien le laurier, je ne vais plus le sentir de la même façon!



Fleur de soleil 26/05/2010 09:15



Et oui la pauvre, victime de la vengeance de Cupidon ! Elle n'a pas eu de chance, mais elle nous a laissé un joli souvenir