Un grand classique revisité

Publié le par *.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.*

 

  Clin d'oeil à Myrdhin

 

Tex Avery, grand réalisateur de films d'animation a revisité le grand classique "Le petit chaperon rouge" de Charles Perrault dans une version s'adressant plus aux adultes, où le sexe devient l'obsession centrale des personnages, renversant ainsi radicalement toutes les données du conte. Le Loup, séducteur hollywoodien, poursuit de ses assiduités le Petit Chaperon rouge relooké en vamp sexy tout en tentant d'échapper à la grand-mère nymphoname.

C'est une révolution dans les films d'animation. Le sexe est ici ouvertement le moteur de l'histoire, et le Loup peut être n'importe quel homme. Tex Avery nous montre ainsi que le désir peut métamorphoser totalement celui qui en est affecté. La censure s'en est  bien entendu effarouchée, mais la machine était lancée. Par la suite, il sortira d'autres animations sur ce thème de la sexualité comme moteur des relations humaines : Big-Heel Whata (1944) où les guerriers partent en quête de nourriture non pas poussés par la faim mais dans la perspective d'obtenir la main de la pulpeuse Minnie Hot-Cha, ou encore The shooting of Dan McDoo (1945) dans lequel le Loup et Droopy rivalise pour conquérir la somptueuse Lady Lou.

 

Voici donc notre petit Chaperon rouge. Le tire original est Red Hod Riding Hood (1943) studios M.G.M.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pichenette 31/08/2010 23:21



Effectivement!!! Et pas qu'un peu!



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 01/09/2010 19:43







Pichenette 31/08/2010 16:55



Montre-t-il "patte blanche"?



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 31/08/2010 21:16



Il a intêret !



Mirdhyn 30/08/2010 08:00



Certes mais par humilité les personnes concernées ne peuvent se présenter à la barre ! Nonobstant, c'est dans leurs actes de tous le jours
que vous trouverez ces preuves ... Ouvrez vous chercher bien ... entre les lignes de la mains ... (et vas y  que cht'embrouille !) Oui, ces hommes quoique peut être rares (pour l'instant)
ont relié Vénus à Mars et traduit le langage Vénusien des amazones ! Ont fondamentalement compris que la Terre est entre les deux et neutre !


Que comme le disait ce cher Albert « la paix ne s’acquière pas par la guerre mais par la compréhension » Pause le temps de
reprendre mon souffle !


La parole est à vous Chère procureuse !



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 30/08/2010 20:33



Mais qu'elles se présentent ! Nous n'attendons que cela ! Qu'elles se fassent connaître et reconnaître ! Qu'elles laissent leur humilité de côte, leur pudeur au placard ! Car nous, pauvres
femmes, sommes tellement habituées à ne pas être comprises que nous pouvons passer à côte de ces perles rares, par manque d'habitude et du fait de leur rareté.


Et puis ne cherchez pas à brouiller les pistes, il est certains cas où la clarté s'impose dans les relations, la situation est déjà assez complexe sans en rajouter !


La parole est à vous !



Mirdhyn 26/08/2010 08:00






Mon amie, désolé de te décevoir.


En effet,  ce serait le cas pour un loup commun qui n'est
pas compris justement la fable du corbeau et du renard, qui n’a pas saisi que le gente féminine à remplacer le pouvoir (des muscle) en développant son cerveau et de fait les subtilités que
les caractérises.


Mais parce qu’il y a un MAIS, Le Loup en question en dehors de la
compréhension de sa propre part de féminité (qui caractérise les vrais Loups (contrairement aux croyances machistes, courante chez ces derniers…), il connait vraiment les femmes et joue –comme
elles savent si bien le faire- de sa fausse naïveté (il sait que l’on excuse plus facilement toutes fautes commise de cette façon)de cette candeur qui fait fondre … Il devient romantique tout en
restant fort, tendre et vigoureux, attentionné et distant, il réunis toutes les » qualités » féminines et ça …


Il a l’air d’un excité comme ça ok mais il sait pertinemment
qu’une femme aime se sentir désirée, c’est une tactique, parce que (on ne le montre pas pour des raisons obscures) ensuite il s’éloigne, tel le pêcheur qui laisse sa proie s’échapper pour mieux
la ferrer ensuite, et attends que la belle qui est troublée (-« ne ma désire t il plus » de fait –« suis-je encore désirable, belle, etc. ? ») revienne vers lui et là …
Feu d’artifice interplanétaire !!!


Mesdames, Messieurs de la cours, du Jury, j’ai fini mon
plaidoyer je laisse la place au procureur.


 P.S. : Suis plié (oui Pyrausta je suis très souple, mdr)


 



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 26/08/2010 17:43



pinaise de pinaise de pinaise ! zut, flute et rezut ! il est où ce Loup ? parce que moi je ne l'ai jamais rencontré


Très beau playdoyer Maître, mais êtes-vous sûr de ne pas parler d'une utopie ? Ou est-ce une denrée tellement rare que nous ne la rencontrons jamais ? Cela est-il réservé à un tout petit groupe
de privilégiées ?


Avez-vous des preuves à nous fournir ? Parce que nous en exigeons !


Nous laissons la parole à la défense.



Mirdhyn 25/08/2010 09:17



Certes Mesdames mais sachez que le Loup à l'instar du corps beau dont il à comprit les manipulations utilise
les mêmes armes, ha ha haaaaaaaaaaa Il fait croire que ... mais fini toujours par obtenir ce qu'il veut ... oué oué



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 25/08/2010 22:27



ha grand naïf que tu es ! il obtient ce qu'il veut uniquement parce qu'on a bien voulu lui donner, il a été manipulé sans même sans rendre compte LE PAUVRE ! Il a l'impression d'avoir gagné,
c'est toute la subtilité de l'affaire