Arsène Lupin

Publié le par Fleur de soleil

 

lupin

 

Arsène Lupin, le plus classieux de tous les voleurs, le plus délicat des cambrioleurs,  est un personnage créé par Maurice Leblanc dans la revue "Je sais tout", suite à la demande de Pierre Lafitte, éditeur du magazine, qui voulait une nouvelle dans l'esprit de Sherlock Holmes qui faisait le succés du Strand Magazine anglais.

"L'arrestation d'Arsène Lupin" paraît donc en juillet 1906, et déclenche immédiatement l'enthousiasme du plublic.

 

 

 

Qui est Arsène Lupin ?

Fils d'Henriette d'Andrezy et de Théophraste Lupin, Arsène Raoul Lupin né en 1894. Alors qu'il n'est encore qu'un enfant, sa mère se sépare de son époux et trouve refuge avec son fils chez les Dreux-Soubise, dont elle est parente,  qui la receuille en qualité de "parente pauvre".

Blessé par les vexations incessantes que subit sa mère, le jeune Arsène dérobe le précieux collier de la reine Marie-Antoinette, dont la possession faisait la fierté des Dreux-Soubise. Il est âgé de six ans et réalise là son premier cambriolage avec une astuce confondante ! (Le collier de la reine)  

Arsène va avoir une formation éclectique : études de droit et de médecine, enrichies de spécialisations en pharmacologie et en dermatologie où il apprendra à modifier son visage, d'excellentes études classiques de latin et de grec et une bonne maîtrise des langues étrangères. Il étudie également la prestidigitation, et il est formé par son père, professeur de boxe et de gymnastique, aux sports de combat. Il pratique l'escrime, le Jujitsu et la savate. Mais c'est aussi un esthète, et il a une excellente connaissance de l'art.

Ses multiples  compétences lui permettent de naviguer dans tous les milieux et de camper autant de personnages différents, apparaîssant ainsi sous de multiples noms. Sa faculté à se grimer, se maquiller, se déguiser ou se tranformer, selon le personnage qu'il incarne, lui confère ce mystère sans cesse renouvellé au fil de ses aventures qui contribue à le rendre si attachant.

 

  Lupin-copie-1

Un cambrioleur, pas un criminel.

Chez Arsène Lupin, le vol est un art. Il effectue ses cambriolages en virtuose, avec ironie et audace. Il est magistral dans toutes les opérations qu'il met en oeuvre. Il lui arrive  de prévenir sa victime de son forfait. Il manipule, il désinforme pour amener son adversaire à agir dans le "bons sens" c'est-à-dire en favorisant son vol. Quand il dépouille une victime, c'est avec élégance. Et se sont toujours les riches qu'Arsène allège, ne se privant pas de les ridiculiser au passage. Il signe ses forfaits en laissant sa carte sur les lieux du vol.

 

Mais surtout, surtout, il ne commet pas de crime, jamais. S'il s'avère qu'on l'accuse de crime, il se démène pour arrêter les coupables et les livrer à la police. Il n'apparaît pas comme un criminel, mais plutôt comme un défenseur de la veuve et de l'orphelin, autre aspect du personnage dont découle sa popularité.

 

Personnalité.

C’est un personnage à identité multiples, capable tour à tour du plus grand sérieux comme des exubérances les plus folles, qui se joue des lois des hommes, au sens propre du terme : il agit par goût du jeu... et des femmes. Et ce avec intelligance, finesse et élégance. Et surtout, c'est un aventurier, qui aime les défis.

On ne sait quasiment rien de son apparence physique, et pour cause: il passe son temps à se travestir, à changer d’apparence et même de personnalité. Comme il sait aussi merveilleusement bien jouer la comédie, il parvient parfaitement à tromper son monde et à réellement faire croire qu’il est un autre. Au-delà même de la performance d’acteur, il arrive à être un autre, avec son histoire et son passé. Et tout le monde se fait prendre, tout le monde y croit.

Le lecteur passe donc son temps à rechercher dans les intrigues où se cache Arsène Lupin. 
Ce qui demeure certain, c’est que sous le masque, on peut reconnaître Lupin à certains détails, son rire, sa gouaille légendaire, son amour de l’aventure, mais surtout ses principes.

 

Il est gentleman quand il vole au secours de la veuve et de l’orphelin. Quand il cambriole avec tact, avec brio et avec humour, insolence et désinvolture. Ainsi quand il laisse sa carte de visite sur le lieu de son délit, il va même jusqu’à signer : «Arsène Lupin, gentleman cambrioleur, reviendra quand les meubles seront authentiques» (L’Arrestation d’Arsène Lupin). Gentleman parce qu’il ne tue pas, parce qu’il s’attaque aux plus riches et parce qu’il cherche à réparer des injustices. Arsène Lupin est donc altruiste mais il faut nuancer cette qualité par le fait que s’il aide souvent son prochain, c’est pour arriver à des fins plus personnelles, comme découvrir un trésor.

cartearsenelupin.jpgIl est cambrioleur, mais il ne cambriole pas n’importe quoi… Il veut de beaux objets et authentiques ! Ses vols sont minutieusement préparés, il sait exactement ce qu’il va voler quand il s’introduit chez quelqu’un. Mais toujours avec panache, avec insolence.

Dans Arsène Lupin, gentleman cambrioleur, il envoie au baron Cahorn, avant de le cambrioler, une lettre où il écrit «Il y a, dans la galerie qui réunit vos deux salons, un tableau de Philippe de Champaigne d'excellente facture qui me plaît infiniment. Vos Rubens sont aussi de mon goût, ainsi que votre plus petit Watteau. Dans le salon de droite, je note la crédence Louis XIII(...) Pour cette fois je me contenterai de ces objets qui seront, je crois, d'un écoulement facile. Je vous prie donc de les faire emballer convenablement et de les expédier à mon nom (port payé), en gare des Batignolles, avant huit jours...faute de quoi je ferai procéder moi-même à leur déménagement dans la nuit du mercredi 27 au jeudi 28 septembre. P.S. - Surtout ne pas m'envoyer le plus grand des Watteau. Quoique vous l'ayez payé trente mill francs à l'Hôtel des Ventes, ce n'est qu'un copie, l'original ayant été brûlé, sous le Directoire, par Barras, un soir d'orgie. Consultez Les Mémoires inédits de Garat. Je ne tiens pas non plus à la châtelaine Louis XV dont l'authenticité me semble douteuse »

 

Pour ajouter à la complexité du personnage certains épisodes, se déroulant pendant la Première Guerre Mondiale, nous font découvrir le patriote qui est en lui. Il y  prend l'initiative de plusieurs opérations diplomatiques en faveur de la France et il combat en Afrique du Nord au service de la France après s'être engagé dans la Légion étrangère (Les dents du tigre). Ses autres aventures se suivent chronologiquement et ont pour cadre la France de le Belle Epoque, puis, plus brièvement, celle des Années Folles.

 

ArseneLupinArsène Lupin et les femmes.

Chaque fois que Lupin se lance dans une quête il part aussi à la conquête d'une femme.C'est un séducteur,  il enchante par ses bonnes manières, mais aussi grâce au mystère inhérent à sa personne. Nombreuses sont les femmes qu'il va aimer au cours de ses aventures.

Certaines vont cependant  avoir plus d'influence que d'autres dans sa vie.

C'est le cas en particulier de Raymonde de

Saint-Véran (L'Aiguille creuse) : par amour pour elle, il renonce à la Fortune des Rois de France, comme au reste de ses activités illicites. A la suite de sa mort tragique, il disparaît pendant quatre ans.

Les autres femmes qui marquent sa vie sont Clarisse d'Etigues (La comtesse de Cagliostro), Dolorès Kesselbach (813), Joséphine Balsamo (La comtesse de Cagliostro).

Les autres femmes avec qui il aura une liaison amoureuse sont des femmes à qui il viendra en aide ou qui seront complices le temps d'une aventure. C'est d'ailleurs bien souvent son amour pour l'une ou l'autre qui motive ses actes.

 

 

Arsène Lupin, personnage haut un couleur, est un homme surprenant, comme l'a voulu Maurice Leblanc. En sa qualité de confident (l'auteur entre dans le récit de son héros), il avoue lui-même ne pas le reconnaître : "Son portrait ? Comment pourrais-je le faire ? Vingt fois, j'ai vu Arsène Lupin, et vingt fois, c'est un être différent qui m'est apparu (...) Moi-même, me dit-il, je ne sais plus bien qui je suis. Dans une glace, je ne me reconnais plus." (Les confidences d'Arsène Lupin).

Ce qui est certain, c'est que tous les moyens sont bons à Lupin pour atteindre son but, pourvu qu'ils soient marqués par le panache, l'insolence et l'amour. C'est sans doute ce qui fait de lui un héros tellement aimé par des générations de lecteurs.

 

Arsène Lupin, bien que personnage de fiction, est un des personnages les plus populaires en France. De nombreux ouvrages et films lui ont été consacrés depuis sa création en 1905.

Pour en consulter la liste, cliquez ici  Arsène Lupin, dans...

 

Je suis tombée sous son charme il y a bien longtemps, et je ne me lasse pas de le fréquenter encore et toujours.

 

imagesCAX1WLYM.jpg 

Publié dans Ma grange à papotes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pyrausta 25/05/2010 23:02



du coup je l'ai fait prendre (enfin le 1er volume dans la collection "bouquins" ) à ma fille.....lol



Fleur de soleil 26/05/2010 09:09



hé ha, j'espère qu'elle va tomber sous le charme



pyrausta 22/05/2010 08:40



tres bel article qui m'a rappele bien des souvenirs! je n'ai ni tout lu ni tout vu mais ce gentleman m'a toujours fascinee...tu vas me redonner le gout de le revoir...


bon week end Fleur de Soleil



Fleur de soleil 22/05/2010 09:25



Oui Pyrausta, il est fascinant, j'ai bien envie de le fréquenter à nouveau, mais j'ai tellement de lire en attente de lecture que je repousse un peu... juste pour le plaisir de l'attente des
retrouvailles.


Bonne week end



Richard 21/05/2010 12:22



Et bien, Fleur de soleil, tu viens de me charmer par cette chrinique tout à fait intéressante. On sent un amour bien particulier avec ce personnage, un amour et beaucoup d'admiration.


Maurice Leblanc a créé un personnage mythique; toi, tu as su nous le rappeler à notre mémoire d'une façon bien agréable.


Bravo Fleur de solei !!!


Bonne journée


Amitiés



Fleur de soleil 21/05/2010 21:56



RICHARD


C'est vrai que je l'aime mon Arsène ! Et quand on aime, on est inspirée...


Amitiés



Pichenette 21/05/2010 11:07



Il est toujours vivant! Il vient de cambrioler le musée d'art moderne de la ville de Paris et de dérober 5 toiles de maîtres, avec une grande maestria!



Fleur de soleil 21/05/2010 21:55



PICHENETTE


Il est immortel !



cathy 21/05/2010 08:06



Très bel article ! je n'imaginais pas qu'on pouvait dire autant de choses d'un personnage de fiction, on se croirait à penser, vu les détails de sa vie, qu'il a existé vraiment .. malgré tout,
c'était qqun de bien et très intelligent ! merci pour tout ça, j'aimais bien regarder les séries avant mais je ne sais plus le nom de l'acteur .. bisous bonne journée à toi !



Fleur de soleil 21/05/2010 21:54



CATHY


Et encore, j'ai essayé de faire court  ! lol


Mais il est tellement aimé qu'il y a une foule d'analyses et autres écrits le concernant. Je m'en suis un peu inspirée, mais j'ai tellement lu les livres que ce n'était pas trop difficile.


Au fait l'acteur, dans la série des années 70, c'est Georges Descrière. J'adorais aussi/


bisous